Un des plus beaux villages de France

Site officiel de la mairie de Sarrant

Au village
32120 Sarrant
Nous écrire
0562650034

Abonnez-vous à l’actualité

Votre adresse email :

Maison à vendre

maison-vendre-gers

Météo

Les pigeonniers de Sarrant

On dénombre à Sarrant 13 pigeonniers

Ils sont associés à une exploitation agricole, isolés en plein champ ou intégrés à la bâtisse ce qui implique que 7 d’entre eux ne seront pas visibles par le promeneur parce que leur approche nécessiterait d’empiéter sur le domaine privé.

Pour les pigeons appréciés pour leur chair et leur fiente, la colombine qui servait d’engrais

Pour les pigeons appréciés pour leur chair et leur fiente, la colombine qui servait d’engrais, le seigneur ou le paysan bâtissait une demeure de caractère : le pigeonnier.

Belles bâtisses en pierre ou en brique selon les régions, elles se différenciaient par leur architecture mais toutes avaient en commun les aménagements nécessaires à leur exploitation :

  • Trous d’envol sur la façade, sous forme de lucarnes rondes ou carrées permettant le passage du pigeon mais non celui du rapace.
  • Protection contre les prédateurs qu’ils soient rats, loirs ou fouines : surplomb ou barrière en céramique ceinturant l’édifice.
  • Nids de repos ou de couvaison à l’intérieur : les boulins (paniers en osier ou trous creusés dans le mur).
Les pigeonniers à Sarrant

Les pigeonniers à Sarrant

On peut classer les pigeonniers en plusieurs catégories dont on retrouve les caractéristiques dans les édifices de Sarrant :

  • Le pigeonnier sur jambages.
    La caisse est supportée par quatre piliers surmontés chacun par une coiffe en forme de champignon constituant la barrière contre les prédateurs. Un seul à Sarrant est représentatif de cette catégorie : le Quiche , non inclus dans le circuit.
  • Le pigeonnier–tour.
    On en compte 10 sur le territoire de la commune dont 5 ne se trouvent pas sur le circuit ; on peut classer ces pigeonniers en deux catégories :

    • Ceux de forme carrée possédant un toit à quatre pentes surmonté parfois d’un lanternon en forme de clocheton terminé par un épi de faîtage : 3 seront  visibles : En Dumanse, Laugé, Léhant.
    • Ceux du type «  pied de mulet » appelés ainsi en raison de la forme de leur toiture : deux pentes de toit parallèles et décalées en marches d’escalier évoquant la forme du pied du mulet. Deux seront visibles :  A Fillol et Gaillard.
  • Le pigeonnier sur arcades reposant sur quatre ou six arches. On en compte deux à Sarrant : celui de Latour de forme carrée qui repose sur quatre arcades ; son toit à quatre pentes est surmonté d’un clocheton ; sa construction date de1647 ; non inclus dans le circuit. Celui de Savaillan de forme hexagonale a été bâti en 1630 ; son toit à six pentes a disparu. Situé près du château du même nom, il fait partie du circuit.

Voir aussi la randonnée des pigeonniers

Dernières photos