Un des plus beaux villages de France

Inauguration de la Boucle verte de l’Arrats

La Communauté de Communes des Bastides du Val d’Arrats à l’honneur de vous inviter le samedi 10 juillet à Mauvezin à l’ Inauguration de la Boucle verte de l’Arrats

Programme de la journée :

  • 9 h – Accueil au lac de Mauvezin puis balade accompagnée et commentée de la boucle verte de l’Arrats (environ 4km)
  • 11h30 – Inauguration officielle
  • 12 h – Buffet campagnard offert par la CCBVA au lac de Mauvezin
  • 14h30 – Visite commentée de Mauvezin : les terrasses du château – la bastide…

Lieu de rendez-vous : lac de Mauvezin (en cas de pluie : le buffet se tiendra sous la halle de Mauvezin)

Renseignements et inscriptions pour le buffet avant le 7 juillet
Communauté de communes des Bastides du Val d’Arrats – Tél. 05 62 06 84 67

La boucle verte de l’Arrats est un itinéraire de découverte du paysage et de l’environnement en Pays Portes de Gascogne.

boucle_verte-arratsLes prairies inondables et les abords de l’Arrats forment des ensembles bocagers remarquables, avec de nombreux arbres, de multiples haies, des mares, des chemins creux, associés à des moulins et des canaux, et constituent une composante importante du patrimoine culturel et paysager de Mauvezin.
Cet espace, baptisé “Boucle verte de l’Arrats“ et parcouru par des sentiers de randonnée, est très apprécié des habitants et des usagers de la rivière (pêcheurs, promeneurs, …) pour son patrimoine naturel et bâti (ouvrages de petite hydraulique : écluses, ponts, canaux bâtis, lavoirs…), pour la qualité du paysage et pour l’ambiance calme et apaisante qui y règne.

Une vallée authentique mais menacée

Longtemps vouée à l’élevage, la vallée de l’Arrats n’accueille plus guère de troupeaux et les paysages, façonnés par l’Homme pour cette activité, s’en trouvent quelque peu vidés de leur sens, voire abandonnés. Ce patrimoine naturel, culturel et paysager est en péril, menacé par une uniformisation des milieux et des paysages.
A Mauvezin, la vallée offre aujourd’hui un paysage relativement préservé d’une modernisation excessive des campagnes. Mais ce paysage traditionnel subit progressivement les transformations induites par l’agriculture productiviste : disparition de l’élevage, agrandissement des parcelles, développement des cultures irriguées et drainées ainsi que des peupleraies.
À l’heure où l’on déplore une diminution accélérée de la biodiversité, la communauté de communes souhaite conserver et valoriser ce patrimoine. Pour atteindre cet objectif, elle travaille actuellement à l’élaboration d’un plan de gestion de cette zone humide.
Parallèlement à cette démarche de gestion et d’entretien, elle vous propose de partir à la découverte de ces milieux humides et de leurs habitants : la rivière, les prairies, les arbres et les haies, les mares et les fos- sés, mais aussi les boisements et les parcelles cultivées regorgent d’une richesse floristique et faunistique insoupçonnée.

Catégorie : Actualités, Pratique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières photos